Blason Colonna Walewski Vous êtes ici : Accueil > Personnalités > Napoléon Ier > Lettre de Napoléon à Bertrand
En ligne directe de Napoléon
Recherche
Patrimoine Charles-André Colonna Walewski
Personnalités
Généalogie
Arbre généalogique
Armorial
Chapelles de famille
Napoléon Ier
Portraits et statues
Lettres de Napoléon à Marie
Autres lettres de Napoléon
Objets lui ayant appartenu
Masques mortuaires
Marie Walewska
Souvenirs et portraits
Autographes de Marie
La maison Walewska
Dotation de Naples
Alexandre Walewski I
Portraits
Le Congrès de Paris, 1856
Décorations
Correspondance
Rachel
Rachel et la Comédie
Portraits
Admirateurs
Documents de famille
Lettres de Rachel
Objets lui ayant appartenu
Alexandre Walewski II
 

Collections
Documents
Lettres patentes
Lettres
Cachets
Livres
Art
Tableaux
Dessins et lithographies
Miniatures et médaillons
Sculptures
Meubles et objets
Tables, chaises et fauteuils
Arts de la table
Pendules et chandeliers
Exotisme
Matériaux
Bronze
Porcelaine
Mobilier et objets en métal
 
Précédent Retour Suivant 
Lettre de Napoléon à Bertrand

 
Collection comte Charles-André Colonna Walewski ; droits réservés.
 

De : Napoléon Ier
À : Comte Bertrand
Lieu : Portoferraio, Île d'Elbe
Date : 29 juillet 1814
Liens :  Marie Walewska
Alexandre Walewski I

Lettre signée de l'empereur Napoléon Ier au comte Bertrand, écrite le 29 juillet 1814 à Portoferraio.

"Monsieur le Comte Bertrand, faites partir l’Abeille cette nuit pour Livourne. Le commissaire de marine lui donnera une note de ce qu’elle devra apporter pour compléter l’équipement de mes canots, tels que voilà, Boussole (...). = Ce bâtiment rapportera une grande quantité de (...) pour faire des plafonds. Il parait qu’on trouve à Livourne cela très préparé. = Il rapportera tous les livres qui seront reliés et les autres commissions. = Vous adresserez à Florence, sous l’adresse que vous donnera Cipriani, une lettre à la Comtesse Walewska. Vous lui direz que nous avons appris avec plaisir son arrivée à Gênes et à Florence, qu’elle donne de ses nouvelles et de celles de son fils par le canal de la personne que vous lui désignerez à Livourne. Elle peut mettre ses lettres sous votre adresse. = Il parait qu’il y a plusieurs emplettes à faire pour l’écurie, telles que fouets et autres objets pour la sellerie. Les faire apporter par l’Abeille. Vous lui recommanderez de ne rester que 48 heures à Livourne si cela est possible. Elle fera un 2e voyage pour prendre le reste des commissions et les plantes que le jardinier de Florence aura pu envoyer à Livourne. = Sur ce je prie Dieu qu’il vous ait en sa sainte grâce. = Portoferrajo le 29 juillet 1814.

Napoléon

L’abeille pourrait en outre acheter à Livourne 2 à 300 verres de couleur pour illumination, quelques petits vases d’albâtre et un petit lustre en verre de Bohème simple, et qui servirait de modèle."

Précédent Retour Suivant 
 
© 2017 Comte Charles-André Colonna Walewski Droits de reproduction et Contact ¦ Liens et Remerciements ¦ Bibliographie